Vous reprendrez bien une portion de rapport annuel ?

En 2015, pour la première fois de sa déjà longue histoire, Bel choisit de proposer un rapport annuel 100% digital pour capter de nouvelles audiences, notamment via les réseaux sociaux. L'idée ? Capitaliser sur ce qui a fait le succès de ses marques à travers le monde : la portion.

Année2015
WhatContenus
Édition
Récompenses- Grands prix Communication & Entreprise 2015
1er Prix dans la catégorie rapport annuel
- Grands prix Communication & Entreprise 2015
Nomination pour le Grand prix 2015
- TOP/COM Corporate 2016
Prix argent dans la catérgorie Edition Rapport annuel
01_BABEL_020_Case-Groupe_BEL.jpg
02_BABEL_020_Case-Groupe_BEL.jpg
03_BABEL_020_Case-Groupe_BEL.jpg
04_BABEL_020_Case-Groupe_BEL.jpg
05_BABEL_020_Case-Groupe_BEL.jpg
06_BABEL_020_Case-Groupe_BEL.jpg
07_BABEL_020_Case-Groupe_BEL.jpg

 

Babel a conçu un rapport annuel en 150 portions de contenus à consommer et à partager : faits marquants, infographies, motion design… Pour tenir la promesse de lecture rapide, l’agence a développé un algorithme spécifique permettant un affichage optimisé quels que soient les filtres de tri choisis pour afficher les portions pertinentes pour le lecteur. Le tout, en deux langues.

Une campagne sur les médias sociaux du Groupe Bel et des ses marques a permis par ailleurs de toucher les cibles traditionnelles du rapport annuel, tout en ouvrant le dispositif à de nouvelles audiences.

Résultats : plus de 6 millions d’impressions sur Twitter et LinkedIn, avec près de 125 000 likes, commentaires, retweets, partages, favoris, plus de 5000 visites sur le site, un premier prix Communication et Entreprises, un TopCom d’argent.

 

Ne pas cliquer
baby_2019-01-21