Babel orchestre le renouveau de l'immense façade Paris-Orly

L'agence met à l’honneur les grandes transformations qui dessineront le futur de Paris-Orly dans les prochaines années.

Année2018
WhatDesign
01_BABEL_004_Case-ADP-Orly.jpg
02_BABEL_004_Case-ADP-Orly.jpg
03_BABEL_004_Case-ADP-Orly.jpg
05_BABEL_004_Case-ADP-Orly.jpg
06_BABEL_004_Case-ADP-Orly.jpg

Pour mettre en avant les 3 thèmes majeurs de la transformation :  l’accessibilité du nouveau terminal unique de Paris-Orly, les grands travaux architecturaux et l’attention permanente portée aux voyageurs, l'agence à choisi de communiquer de façon décalée.
En effet, pour traduire cette vision onirique du futur, nous avons proposé à Groupe ADP l’artiste italien de renommée internationale Ray Oranges dont l’esthétique à la fois poétique et architecturale rentrait parfaitement en résonance avec les projets de Paris-Orly.

 

Delphine Bommelaer, Directrice de Création Design chez Babel explique : « Pour cette façade magistrale nous avons choisi Ray Oranges pour son esthétique futuriste et contemporaine. Il compose une image mettant en scène les transformations d’Orly, aéroport plus accessible, plus lumineux, où le service aux voyageurs est clé. Il ré-interprète le rayonnement identitaire de la marque Paris Aéroport qui structure toute la composition ». 

 

Cette surface d’expression immense, 3200 m2 constitue un levier d’image extraordinaire pour afficher les ambitions de Paris-Orly mais aussi un vrai challenge pour l’artiste : « Ma vision créative vient de l’endroit où j’ai grandi, la Calabre. Le paysage calabrais est comme une toile abstraite, où de vastes espaces vides sont inondés par la forte lumière du soleil, se traduisant par des ombres dramatiques – d’où mon amour pour la géométrie.

 

Babel a abordé ce sujet complexe en faisant le choix d’un lever de rideau poétique, artistique et projectif qui laisse une grande place à l’imaginaire. Pour traduire cette vision onirique du futur, l'agence a collaboré avec l’artiste italien de renommée internationale Ray Oranges, dont l’esthétique à la fois poétique et architecturale entrait parfaitement en résonance avec les transformation à venir de l'aéroport.


Delphine Bommelaer, Directrice de Création Design et Contenus chez Babel explique : « Pour cette façade magistrale nous avons choisi Ray Oranges pour son esthétique futuriste et contemporaine. Ray a composé une image mettant en scène les transformations de Paris-Orly vers un aéroport plus accessible et plus lumineux, où l'attention portée aux voyageurs est permanente. Sa création réinterprète le rayonnement identitaire de la marque Paris Aéroport, qui structure toute la composition. »


Une surface d’expression immense de 3 200 m2 qui était un véritable challenge pour l'artiste et qui constitue désormais un levier d’image extraordinaire pour afficher les ambitions de Paris-Orly à tous les voyageurs.

Lorsque je me suis rendu compte de l’ampleur de l’œuvre sur laquelle j’allais travailler, j’ai ressenti un sentiment de vertige. Je crée mes œuvres numériquement, et travaille en général sur des toiles de format A4, mais cette fois-ci la toile a une largeur de 130 mètres. Parfois, le vertige peut vous pousser à surmonter tous les obstacles, à passer au niveau supérieur, et c’est précisément ce qui s’est passé » précise Ray Oranges.

Ne pas cliquer
giphy-1