Face à l’intolérance, à nous de faire la différence

À l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (17 mai), Santé publique France prend la parole pour sensibiliser et mobiliser les Français autour de l’acceptation des minorités sexuelles et de la nécessité de faire cesser les discriminations LGBTphobes qui ont de graves répercussions sur la santé physique et mentale.

Partant du constat que l’indignation face aux discriminations, si elle peut être mobilisatrice, ne permet plus de créer une dynamique suffisante pour faire évoluer les représentations et les comportements, Babel prend le parti de montrer la voie à suivre et de susciter l’adhésion de tous via une approche positive et inclusive.

À l’origine, la découverte d’une chanson, « Nous les amoureux », interprétée par Jean-Claude Pascal en 1961 pour l’Eurovision dont il confirmera bien plus tard le double sens : un hymne à l’amour réprimé des couples homosexuels.

À l’arrivée, une campagne déclinée en un film manifeste, en print et en digital, qui raconte l’avancée de la société sur la question des sexualités plurielles et célèbre le quotidien des personnes LGBT intégrées dans une France acceptante : un véritable appel à la tolérance et un encouragement à parcourir les derniers mètres vers l’acceptation totale.

Une série de podcasts intitulée « Et alors ? » la complète : d’authentiques témoignages pour comprendre le cheminement du cercle proche vers l’acceptation d’une personne LGBT.

Elle prend enfin corps à travers un showcase sur le thème de l’amour et des différences mobilisant les candidats de The Voice 2021, dont quatre sont personnellement concernés, au cours duquel « Nous les amoureux » est interprété et son sens révélé.