Santé publique France

retour aux projets

Vivre avec le VIH, c’est d’abord vivre

A l’occasion de la Journée mondiale contre le sida, et alors que le sida semble derrière nous, Santé publique France prend la parole pour lutter contre la sérophobie et promouvoir la prévention contre le VIH.

Aujourd’hui, grâce aux traitements, une personne vivant avec le VIH peut vivre toute sa vie sans développer la maladie et mener une vie normale, en bonne santé et sans risque de contaminer ses partenaires. Et une personne séronégative ne risque plus de contracter le VIH en cas de relations non protégées. Pourtant, le virus circule toujours et la société ne parvient pas à dépasser son appréhension envers les personnes séropositives.

Pour faire évoluer ce regard et favoriser la prévention, Babel prend le parti d’adresser la question de la place des personnes séropositives dans la société, et faire valoir qu’on ne peut pas réduire une personne séropositive à son seul statut sérologique.

Une campagne diffusée en affichage urbain national et sur le digital, qui a rééllement fait évoluer les représentations et les comportements :

– 9 Français sur 10 considèrent que la campagne donne une image positive des personnes séropositives.

– 73% la jugent incitative à avoir une autre image des personnes séropositives.

– 68% sont incitées à réfléchir à leur propre comportement vis-à-vis des PVVIH, en particulier les 25-34 ans (81%), et 60% à réfléchir à leur propre risque de contracter le VIH.

– 47% se sentent personnellement concernées pour elles-mêmes ou un proche (vs standard 40%).

– Plus 13 points pour la part des personnes déclarant être prêtes à avoir une relation sexuelle protégée avec une personne séropositive (29% vs 16%).